Revue Hybrid • Littérature et dispositifs médiatiques

Responsable(s) du projet: 

Sophie Marcotte, professeure au Département d’études françaises de l’Université Concordia, et chercheuse membre de Figura-NT2, codirige avec Bertrand Gervais (Université du Québec à Montréal) un numéro de la revue Hybrid qui s'intitule « Littérature et dispositifs médiatiques ».

C’est un truisme que de déclarer que la littérature dépend d’un dispositif médiatique. Pourtant, le développement des études littéraires et, plus globalement, de la pensée sur le texte s’est défini bien souvent dans l’effacement de sa dimension matérielle. Il a fallu une transition aussi importante que celle qui nous fait passer d’une culture du livre à une culture de l’écran, voire de l’écran relié (celui d’un ordinateur ouvert sur un réseau), pour que réapparaisse enfin cette dimension et que celle-ci s’impose à l’attention des chercheurs en lettres et dans les disciplines voisines.

Désormais, la réalité médiatique des textes est une condition même des pratiques d’écriture et de lecture, ainsi que des analyses et théorisations qui en découlent. L’heure n’est plus à la simple réitération de ce constat, mais à la prise en compte des changements que les dispositifs numériques provoquent dans le déploiement de nos pratiques. Comment les écrivain·e·s se servent-ils/elles des nouveaux médias et dispositifs numériques? Comment les lecteurs et lectrices s’emparent-ils/elles de ces mêmes médias? Peut-on évaluer de quelle manière ces médias et dispositifs numériques modifient les manières d’écrire et de lire?

Pour lire le dossier : http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=921