DISPONIBLE EN VERSION AUDIO / [Conférence] Rachel Martínez - "Pratiques et contraintes de la traduction littéraire au Canada"

Canada
Date: 
Mardi, Octobre 20, 2015 - 18:00

CETTE CONFÉRENCE EST MAINTENANT DISPONIBLE EN VERSION AUDIO SUR LE SITE DE l'OBSERVATOIRE DE L'IMAGINAIRE CONTEMPORAIN

 

Dans le cadre du cycle de conférences en traductologie et avec la collaboration du Département d'Études françaises, Figura-NT2 Concordia vous invite à la conférence de Rachel Martínez (traductrice littéraire) : 

« Pratiques et contraintes de la traduction littéraire au Canada »

Après avoir longtemps travaillé dans les milieux de l’art et des communications, Rachel Martínez se consacre exclusivement à la traduction depuis une quinzaine d’années. Elle est membre de l'Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec, de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada et de l’Association des traducteurs littéraires de France. Polyglotte, Rachel Martínez a traduit une trentaine d'ouvrages (romans, récits, biographies, essais, catalogues d’exposition, monographies d’artistes et littérature jeunesse) pour des éditeurs réputés. Au nombre des auteurs qu’elle a traduits, citons Maude Barlow, Douglas Coupland, Daniel Lanois, John Ralston Saul, Jeff Rubin et Margaret Somerville. Elle aremporté en 2005 le Prix du Gouverneur général en traduction française pour Glenn Gould, une vie de Kevin Bazzana paru chez Boréal et Buchet-Chastel (France) l'année précédente. Plus récemment, Les maux d’Ambroise Bukowski de Susin Nielsen lui a valu une nomination au Prix du Gouverneur général en traduction française et une mention sur la Liste d’honneur 2013 de IBBY (International Board on Books for Young People) pour l’excellence de la traduction française pour le Canada.

 

1400, boul. de Maisonneuve O., local LB.612
mardi le 20 octobre 2015, à 18h

 

organisé dans le cadre du séminaire FTRA 634/2 - Traduction littéraire de l’anglais au français, donné par Benoit Léger

Fichier(s) attaché(s): 
Fichier attachéTaille
conf_-_rachel_martinez_-_20-10-2015.pdf6.85 Mo