Benoit Léger

Formation universitaire
M. A. en langue et littératures françaises, Université McGill (1991)
Ph. D. en langue et littératures françaises, Université McGill (2000)
Département
Études françaises
Téléphone
514 848-2424, poste 7501
Courriel
benoit.leger@concordia.ca
Parcours de recherche

Benoit Léger est professeur titulaire au Département d’études françaises de l’Université Concordia, où il enseigne la traduction littéraire et générale, ainsi que l’histoire de la traduction. Ses recherches portent sur la traduction de la littérature anglaise en France au 18e siècle (Swift, Pope, Fielding, Clifton), les pseudo-traductions et la réception critique des traductions aux 18e et 19e siècles. Il s’intéresse particulièrement à Desfontaines et Voltaire, de même qu’aux rééditions de traductions et retraductions concurrentes du Gulliver au 19e siècle. Il a traduit plusieurs ouvrages en sciences humaines.

Sélection de publications

Traductions

  • Et les chiens bouffent les cadavres. Notre guerre en Afghanistan (trad. de Graeme Smith, The Dogs Are Eating Them Now. Our War in Afghanistan), Québec, Presses de l’Université Laval, 2015.
  • L’angoisse cosmopolite. La citoyenneté et l’appartenance remises en question par les Turcs d’Allemagne (trad. de Ruth Mandel, Cosmopolitan Anxieties. Turkish Challenges to Citizenship and Belonging in Germany), Québec, Presses de l’Université Laval, 2014.
  • Rendez-vous avec al-Qaïda. Trois décennies à explorer la mosaïque du Proche-Orient (trad. de Hugh Pope, Dining with Al-Quaeda), Québec, Presses de l’Université Laval, 2012.
  • Fils de conquérants. Le monde türk et son essor (trad. de Hugh Pope, Sons of the Conquerors. The Rise of the Turkic World), Québec, Presses de l’Université Laval, 2011.
  • Miracles en série (trad. de Carol Shields, Various Miracles), Montréal, Éditions Tryptique, 2004.

 

Contributions à des ouvrages collectifs

  • « Théories », Frédéric Weinmann (en collaboration avec Lieven D’hulst et Rainier Grutman), dans Yves Chevrel, Lieven D’Hulst et Christine Lombez (dirs.), Histoire des traductions en langue française, XIXe siècle, Paris, Verdier, 2012, p. 511‑548.
  • « Gibelins et guelfes du Second Empire : traduire la Divine Comédie sous Napoléon III », dans Michel Ballard (dir.), Censure et traduction, Arras, Artois Presses Université, 2011, p. 131-144.
  • « Dante sous le Second Empire : héros de la liberté ou héraut de la réaction? », dans Denise Merkle, Carol O’Sullivan, Luc van Doorslaer et Michaela Wolf (dirs.), The Power of the Pen. Translation and Censorship in Nineteenth-century Europe, Münster, LIT Verlag, 2010, p. 243-263.
  • « Voyages de Desfontaines dans la Romancie : le Nouveau Gulliver (1730) », dans Préfaces romanesques, Peeters, Leuven et Paris, coll. « La République des Lettres », 2005, p. 219-231.
Prix et distinction
  • Finaliste, prix du Gouverneur général (traduction), pour Miracles en série (trad. de Carol Shields, Various Miracles), 2005.
  • Prix John-Glassco de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada, pour Miracles en série (trad. de Carol Shields, Various Miracles), 2005.
  • Finaliste, prix Mœbius, 2003.