Geneviève Sicotte

Formation universitaire
M. A. en langue et littératures françaises, Université McGill (1992)
Ph. D. en études françaises, Université de Montréal (1997)
Département
Études françaises
Téléphone
514 848-2424, poste 5598
Courriel
genevieve.sicotte@concordia.ca
Parcours de recherche

D’abord spécialiste du 19e siècle français, Geneviève Sicotte s’est plus récemment intéressée au domaine québécois contemporain. Ses champs d'expertise sont les représentations littéraires de l’économie et de la gastronomie. Elle a conçu et réalisé, en collaboration avec Ann Josée Thibeault, le webdocumentaire D’autres vies, qui explore l’imaginaire des ventes de garage montréalaises. Elle mène actuellement une recherche sur le thème gastronomique dans la littérature québécoise, dans une perspective qui combine les apports de la sociocritique et de l’ethnocritique.

Sélection de publications

Essai

  • Le festin lu. Le repas chez Flaubert, Zola et Huysmans, Montréal, Liber, coll. « Petite collection Liber », 2008 (réédition de 1999), 325 p.

 

Direction de dossiers de revue et d’ouvrages collectifs

  • « Raconter l’aliment » (avec M.-C. Lambert-Perreault), Captures. Figures, théories et pratiques de l’imaginaire, vol. 1, no 2 (novembre 2016), en ligne : http://revuecaptures.org/dossier/raconter-laliment.
  • Fiction et économie. Représentations de l'économie dans la littérature et les arts du spectacle, XIXe-XXIe siècle (avec M. Poirson, S. Loncle et C. Biet), Presses de l’Université Laval, coll. « Monde culturel », 2013, 278 p.
  • Gastronomie québécoise et patrimoine (avec M.-N. Aubertin), Presses de l’Université du Québec, coll. « Nouveaux Patrimoines », 2013, 274 p.
  • « Le jardin et des rapports à l’art : encadrer, décadrer, recadrer » (avec M. A. Brouillette), Projets de paysage, no 5, 2011, en ligne : http://www.projetsdepaysage.fr/fr/n_5_1.

 

Articles scientifiques

  • « Gastronomie, deuil et ritualité », dans Jérôme Solal (dir.), À rebours, attraction-désastre, Paris, Classiques Garnier, coll. « Revue des lettres modernes », Série Huysmans, 2017.
  • « Gestuaires gastronomiques », dans Kilien Stengel (dir.), Les gestes culinaires. Mise en scène de savoir-faire, Paris, L’Harmattan, coll. « Questions alimentaires et gastronomiques », 2017, p. 11-21
  • « Histoires de chasse. Les nouveaux récits de la sauvagerie dans la gastronomie québécoise », Captures. Figures, théories et pratiques de l’imaginaire, vol. 1, no 2 (novembre 2016), dossier «Raconter l’aliment», en ligne : http://www.revuecaptures.org/article-dune-publication/histoires-de-chasse.
  • « Portrait du noble fin de siècle en roi carnaval », dans David Martens (dir.), Lettres de noblesse I. L’imaginaire nobiliaire dans la littérature française du XIXe siècle, Paris, Classiques Garnier, coll. « Carrefour des lettres modernes », 2016, p. 149-162.
  • « Gastronomie extrême : les nourritures bizarres des écrivains », dans Bertrand Marquer et Éléonore Reverzy (dir.), La cuisine de l’œuvre au XIXe siècle. Regards d'artistes et d'écrivains, Presses Universitaires de Strasbourg, 2014, p. 39-50.
  • « Consommation et littérature : des pantoufles d’Emma Bovary à la tortue de des Esseintes », dans Geneviève Sicotte et al. (dir.), Fiction et économie. Représentations de l'économie dans la littérature et les arts du spectacle, XIXe-XXIe siècle, Presses de l’Université Laval, coll. « Monde culturel », 2013, p. 79-98.
  • « L’aliment dans la littérature du 19e siècle québécois : témoignage ethnologique, revendication patrimoniale et création identitaire », dans Marie-Noëlle Aubertin et Geneviève Sicotte (dir.), Gastronomie québécoise et patrimoine, Presses de l’Université du Québec, coll. « Nouveaux Patrimoines », 2013, p. 127-150.
  • « Les maîtres du superflu : luxe et économie chez les écrivains autour de 1900 », dans David Martens et Myriam Watthee-Delmotte (dir.), Figurations de l’auteur. L’écrivain comme objet culturel, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2012, p. 39-52.