Professeur·e

Sherry Simon

Sherry Simon est professeure titulaire au Département d’études françaises de l’Université Concordia depuis 1998, où elle enseigne la littérature et la traduction. Elle a occupé en 2005 la Chaire de recherche du Canada Senior en Traduction et histoire culturelle au Glendon College de York University et a dirigé de 1995 à 2000 le programme de doctorat interdisciplinaire en lettres et en sciences humaines de l’Université Concordia. Elle a dirigé avec Jean-François Chassay la revue culturelle Spirale durant dix ans.

Natalia Teplova

Natalia Teplova enseigne la traduction et la traductologie. Elle s’intéresse aux différents modes de transfert des œuvres littéraires et aux contextes sociopolitiques de la traduction dans et au-delà de l’espace occidental (France, Grande-Bretagne, Japon, Russie). Elle s’intéresse également à la traduction et l’histoire de l’art, notamment à la calligraphie japonaise comme traduction intersémiotique.

Davy Bigot

Davy Bigot est professeur adjoint au Département d’études françaises de l’Université Concordia. Il s’intéresse au français québécois et plus généralement au français laurentien, du point de vue de la morphosyntaxe orale.

 

Martin Lefebvre

En plus d’être titulaire de la Chaire de recherche en études cinématographiques de l’Université Concordia, Martin Lefebvre est le directeur du groupe de recherche sur l’histoire et l’épistémologie des études sur l’image en mouvement (ARTHEMIS). Il est le rédacteur en chef de Recherche sémiotique/Semiotic Inquiries (RSSI), la revue officielle de l’Association canadienne de sémiotique, et il a écrit des articles sur le cinéma, la philosophie et les études culturelles pour plusieurs revues traitant de littérature et d’anthropologie au Canada, en Europe, au Japon et aux États-Unis.

Projet(s) réalisé(s) avec le concours du Laboratoire Nt2-Concordia

Pages

Jill Didur

Jill Didur est professeure au Département d’études anglaises de l’Université Concordia. Elle est spécialiste des littératures et théories postcoloniales. Dans ses recherches actuelles, elle se penche sur les relations discursives et matérielles entre les pratiques de collecte de plantes et les mémoires des botanistes coloniaux en Asie du Sud. Elle s’intéresse aussi à l'écriture contemporaine postcoloniale de l'Himalaya, de même qu’à l’imaginaire du jardinage alpin et des jardins de rocaille.

Pier-Pascale Boulanger

Pier-Pascale Boulanger est professeure titulaire au Département d'études françaises de l'Université Concordia. Elle enseigne la traduction commerciale, juridique, économique et littéraire. Elle s’intéresse à la poétique du traduire chez Henri Meschonnic, de même qu’à la traduction du texte érotique. Ses travaux récents, qu’on peut suivre sur le site de l’Observatoire du discours financier en traduction, portent sur la manière dont les réalités du monde financier sont traduites par les journalistes dans la presse canadienne.

Projet(s) réalisé(s) avec le concours du Laboratoire Nt2-Concordia

Pages

Françoise Naudillon

Françoise Naudillon est professeure titulaire au Département d’études françaises de l’Université Concordia et spécialiste des littératures francophones et de leur réception.  Elle travaille en particulier sur le roman policier et les littératures populaires. Ses intérêts se portent aussi sur le cinéma africain et sur les adaptations d’œuvres littéraires qu’il propose; elle a mis sur pied en ce sens le site L’Afrique fait son cinéma, avec l’expertise du laboratoire NT2. Les questions de genre et de féminisme sont au cœur de plusieurs de ses travaux.

Projet(s) réalisé(s) avec le concours du Laboratoire Nt2-Concordia

Pages

Benoit Léger

Benoit Léger est professeur titulaire au Département d’études françaises de l’Université Concordia, où il enseigne la traduction littéraire et générale, ainsi que l’histoire de la traduction. Ses recherches portent sur la traduction de la littérature anglaise en France au 18e siècle (Swift, Pope, Fielding, Clifton), les pseudo-traductions et la réception critique des traductions aux 18e et 19e siècles. Il s’intéresse particulièrement à Desfontaines et Voltaire, de même qu’aux rééditions de traductions et retraductions concurrentes du Gulliver au 19e siècle.

Geneviève Sicotte

D’abord spécialiste du 19e siècle français, Geneviève Sicotte s’est plus récemment intéressée au domaine québécois contemporain. Ses champs d'expertise sont les représentations littéraires de l’économie et de la gastronomie. Elle a conçu et réalisé, en collaboration avec Ann Josée Thibeault, le webdocumentaire D’autres vies, qui explore l’imaginaire des ventes de garage montréalaises. Elle mène actuellement une recherche sur le thème gastronomique dans la littérature québécoise, dans une perspective qui combine les apports de la sociocritique et de l’ethnocritique.

Sylvain David

Sylvain David enseigne la littérature française des XXe et XXIe siècles au Département d’études françaises de l’Université Concordia. Ses recherches ont porté sur l’imaginaire de l’« après » dans le roman et l’essai français depuis l’après-guerre et sur le mouvement punk comme esthétique et éthique. Plus récemment, il s’est intéressé aux liens entre littérature et musique rock, ainsi qu’aux productions culturelles populaires (roman policier, série télé). Il est également écrivain et son premier roman, Faire violence, a été publié en 2013 aux éditions XYZ.

Pages